Produits réfractaires et autres produits, pour une solution complète, à chaque fois

Promat est le premier fournisseur mondial de solutions d'isolation haute performance. En plus d'être le leader du marché en matière de technologie microporeux et silicate de calcium, nous proposons des « produits catalogue », parmi lesquels des produits à matrice en fibres, une gamme de briques réfractaires et d'autres produits destinés aux applications four haute température, four à céramique et four de cuisson. Quel que soit votre problème d'isolation, nous avons la solution.
Technologie

Produits réfractaires (briques, bétons, agents de liaison, accessoires)

Les matériaux d'isolation thermique tels que les briques et bétons réfractaires sont normalement spécifiés pour les revêtements réfractaires des procédés thermiques industriels tels que les fours. Dotés d'une porosité élevée et d'une faible conductivité thermique, ils servent à réduire les besoins en chaleur du procédé en contrôlant les pertes de chaleur.

Le terme « briques d'isolation thermique » se réfère normalement aux matériaux d'isolation thermique spécifiés pour les applications pouvant atteindre 1 000 °C, souvent appelés à tort « matériaux d'isolation arrière ». Elles sont fabriquées à partir de plusieurs matières premières d'origine naturelle.

Le Kieselguhr, également connu sous le nom de terre de diatomée, est une roche sédimentaire siliceuse douce qui se broie facilement pour donner une poudre fine dont la taille de particule typique varie de 10 µm à 200 µm.

La vermiculite est le nom géologique donné à un groupe de minéraux lamellaires hydratés qui sont des silicates d'aluminium-fer-magnésium, dont l'apparence rappelle le mica.

La perlite est un verre volcanique amorphe dont la teneur en eau est relativement élevée, typiquement formé par hydratation de l'obsidienne. Elle est produite naturellement et, tout comme la vermiculite, possède la propriété inhabituelle de s'expanser considérablement lorsqu'elle est suffisamment chauffée.

Les briques réfractaires légères sont des produits réfractaires moulés dont la porosité totale est supérieure à 45 % et dont la température d'application est supérieure à 800 °C.

Les briques sont mises en forme par coulée, centrifugation ou pressage. De la liqueur de sulfite, du gypse ou du béton peuvent être ajoutés pour renforcer le mélange et accélérer le durcissement. Les briques sont cuites à une température correspondant à peu près à la température de classification finale du produit.

Les briques de forme complexe sont mises en forme à la main par vibrations ou moulage.

Les bétons ont une composition similaire aux briques réfractaires. Avec les agents de liaison et d'autres accessoires, ils complètent la gamme de produits de revente disponibles.
Propriétés et conseils d'application
Les exigences pour les briques réfractaires légères sont diverses et même dans certains cas contradictoires :

D’une part :
  • Capacité d’isolation thermique élevée et une faible masse volumique

D'autre part :
  • Une résistance mécanique suffisante et une bonne usinabilité.

En outre :
  • Une résistance thermique élevée sous une multitude d‘atmosphères ainsi qu'une résistance aux variations et chocs thermiques sont souhaitées.

Le fonctionnement du four industriel est un critère déterminant pour le comportement des briques réfractaires légères implantées. Le fonctionnement d‘un four industriel opérant en continue est un critère déterminant pour le comportement des briques réfractaires légères implantées. Le niveau d’isolation est donc important pour un fonctionnement optimal, c’est pourquoi les briques disposant d’un faible λ sont préférées.

La règle de base est :
Plus la densité est faible, plus la conductivité thermique le sera. La densité doit être adaptée à la température de service. Cette exigence est basée sur l’existence d’une conductivité thermique minimale et le passage à une densité supérieure est nécessaires pour des températures plus élevées.

Une connaissance particulière est nécessaire au regard des températures limites maximales d‘utilisation. Une connaissance particulière est nécessaire au regard des températures limites maximales d‘utilisation.

En pratique, le début du retrait et du ramollissement, en raison des effets à long terme des hautes températures, de la pression, des vibrations, d’atmosphères réductrices ou d’un flux de vapeur, apparaît approximativement entre 100 et 200K au-dessous de la température de classification déterminée en laboratoire.

S'il y a une attaque chimique par gaz ou constituants chargés de poussières dans l'atmosphère du four, ce qui suit doit être considéré:
  • Les atmosphères de fours réducteurs nécessitent des briques avec faible teneur en fer (éclatement de carbone).
  • De plus, il a été déterminé que le retrait élevé se produit dans les atmosphères réductrices.
  • Les vapeurs et les condensats de produits alcalins conduisent à une modification de la structure et des phases fondues (éclatement des alcalins).
  • Les briques à base de CaO sont sensibles à la surchauffe en raison de leur faible plage de frittage.
  • La teneur en soufre des briques peut attaquer les éléments chauffant d’un four électrique

Les conductivités thermiques indiquées dans les brochures sont valides pour des atmosphères normales. Sous gaz inerte, par exemple, les valeurs changent. Sous atmosphères hydrogène, les conductivités peuvent être 7 fois plus grandes. De plus, les variations thermiques changent en raison de la pression accrue des fours. Sous vide, le transfert thermique par convection diminue.

Les mesures du comportement thermomécanique telles que la résistance à la compression et le caractère réfractaire (réfractairité) sous charge sont des valeurs plus informatives que la température de classification ou le retrait.
Portefeuille de produits

Briques réfractaires

  • PROMATON®
  • Agents de liaison : ALSIBLOCK®, K84
  • Bétons : PROMACRETE®, PROMACAST®, PROMAFLOW® 

Produits à base de vermiculite

  • PROMACLAD®
  • MICATECH®